Interview : Patrice Folliet, responsable Marketing de Millet

Quand
es-tu rentré chez Millet et quel est ton rôle ?

 

Je suis rentré
chez Millet en 2003, d’abord en charge de la partie marketing sportif puis
communication globale

Millet
fête cette année ses 60 ans dans le monde de l’alpinisme. Que faisait la marque
avant ?


Avant
ce 3 juin 1950, 1er 8000 de l’histoire, 1ère expédition
française à planter le drapeau national sur sommet de plus de 8000 mètres, qui
a projeté Millet sur la scène internationale, Millet fabriquait déjà des sacs à
dos pour la pratique de la montagne. Certes pas ceux que nous connaissons
aujourd’hui mais certainement les premiers sacs à dos montagne, avec armature
métallique, tissu coton. Ce sont d’ailleurs ces premiers sacs Millet qui ont
accompagné les membres de l’expé française au sommet de l’Annapurna.

Comment
allez-vous fêter cela ?

De
plusieurs manières, tout d’abord en sortant une gamme exclusive de quelques
modèles, vêtements et sacs, qui s’appellent Trilogy Limited. 4 modèles de
vestes techniques qui associent les dernières innovations matières et 2 sacs à
dos technique. Une signe de distinction, un zip bleu, blanc, rouge et l’ancien
logo de la marque pour une série collector que les passionnés de la marque vont
apprécier.
Un
film a été specialement pour le lancement de cette gamme, il retrace les
grandes dates et Millet et présente cette gamme  exclusive.

 

La 2ème
manière est un jeu concours viral sur facebook, qui va proposer à tous les
internautes de revisiter l’histoire et les temps forts de la marque. Point de
départ aujourd’hui et on remonte le temps et l’histoire de l’alpinisme. Plus il
y aura de participant et plus le lot sera important. Nous prévoyons de faire
gagner de nombreux lots et peut être un tour du Annapurnas, là où l’histoire
Millet à débuter.

 

De
très grands noms de l’alpinisme ont été conseillers Millet. Peux-tu nous donner
quelques noms ?

On
peut presque dire que tous les plus grands noms de l’alpinisme national et
international ont été un jour ou l’autre conseiller technique Millet.
En
commençant par Louis Lachenal, Walter Bonatti, 1er conseiller
technique Millet, René Desmaison, Reinhold Messner, Walter Ceccinel, sous
oublier Christophe Profit, Eric Escoffier, Jean Christophe Lafaille …. Dans un
registre plus grimpe, Patrick Edlinger, Isabelle Patissier.

Quels
sont les fers de lance du team Millet aujourd’hui ?

Les conseillers
techniques ont toujours une place centrale dans les développements produits et
nous permettent de faire avancer les produits et les produits permettent aussi,
d’une certaine manière d’aller plus loin dans la performance. C’est bien
évidemment des sportifs de haut niveau comme Mathieu Bouyoud, Philippe Batoux,
Daniel du Lac, des guides aux pratiques éclectiques comme Yann Delevaux,
Francois Damilano, Jean Annequin, Lionel Pernollet, des himalayistes chevronnés
comme Yannick Graziani, Christian Trommsdorff. En fait, la liste est longue et
chacun apporte sa pierre au développement des produits Millet.


Q
uels
ont été les produits phare de Millet durant son histoire ?

D’abord le sac à
dos, un produit iconique chez Millet. On peut citer le modèle sherpa avec comme
leitmotiv « confiez vos charges à Bonatti », puis le textile, les
doudounes millet qui ont marqué l’alpinisme hivernal,  les vestes en
goretex, dès le lancement de la nouvelle membrane en 1977 et l’ascension de
l’Everest par Reinhold Messner. Les produits ont été déclinés suivant les
pratiques, les gammes se sont élargies. En 1996, c’est l’intégration de la
chaussure avec
l’achat de
One sport, puis au tour de la corde 2 ans plus tard. Ce qui permet
aujourd’hui à Millet de proposer une panoplie complète d’équipement à tous les
alpinistes, grimpeurs, randonneurs, skieurs. Ce qui n’est pas donné à tout le
monde.

Quels
sont les points forts et le savoir-faire Millet ?

En
premier, certainement, l’expérience, cette connaissance de la montagne qui nous
permet de développer les produits qui correspondent parfaitement à
l’utilisation souhaitée, l’approche essentielle par  la fonctionnalité.
En
second, la qualité, celle des matières, de leur choix et de leur association
pour un produit durable et performant.
En
dernier peut être, même si c’est loin d’être un détail, le design, les
techniques de construction, cousu, collé, coupé au laser, le travail sur les
choix couleurs, les associations.

Un
produit qui te tient particulièrement à cœur ?

Certainement
la nouvelle veste Trilogy limited qui est une subtil équilibre entre l’histoire
de Millet, la cocarde bleu blanc rouge, le vieux logo tricolore et le nouveau,
plus sobre, la modernité du coloris noir et  l’innovation technique qui est
l’avenir de Millet.

Une
anecdote liée à Millet ?

J’ai
pris conscience de l’importance et de la place de mMllet dans la mémoire des
montagnards quand on a mis en place l’opération Musée sac à dos. On proposait
aux gens d’échanger leur vieux sac  Millet contre un modèle récent pour
créer un musée chez Millet. Ils nous envoyaient des photos et une récit sur la
place du sac dans leur vie. Nombreux étaient ceux qui ne voulaient pas s’en
séparer par rapport au côté affectif : « c’est mon grand-père qui me
l’a offert, c’est le premier sac que je me suis acheté avec mes économies à
l’époque, j’ai ouvert une nouvelle voie avec… (topo à l’appui).

Ce
sac-là faisait profondément parti de leur histoire de montagnard. Il y a même
un sac qui a cumulé 177000 mètres de dénivelé pendant 25 ans, tout est consigné
sur un tableur Excel…

Quelle
évolution (commerciale, technique, autre) pour Millet

Un
peu sur le même registre, c’est la rencontre de millet avec sa communauté, la
communauté des pratiquants notamment sur Facebook. Et ils sont nombreux, près
de 13000 aujourd’hui. Réunir tous ceux qui ont un produit, qui ont aimé ou qui
aime la marque, c’est peut être possible…

Un
petit mot sur la relation Millet/Kairn.com ?

 

C’est celle d’un
partenaire qui partage les mêmes valeurs. Nous nous retrouvons parfaitement au
travers du Millet expedition project qui a pour but d’aider les jeunes à partir
en expé, dans le respect des populations locales et de l’environnement et puis
ramener de belles histoires à partager avec le plus grand nombre. La montagne
ne doit pas faire peur mais plutôt donner envie…

Le site internet de Millet

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.