Jason Kruk ‘Persona Non Grata’ en El Chalten

Après avoir retiré les points de la fameuse voie dite du ‘Compresseur’ ouverte par Maestri sur le Cerro Torre, la comunauté grimpante de la petite ville d’El Chalten en Patagonie Argentine avait montré son mécontentement vis à vis de cette action qui ne respectait pas une décision antérieure de ne pas toucher à ces points.

En effet, en 2007 les alpinistes Josh Wharton et Zach Martin avaient déjà tenté de retirer les points et l’incident avait faillit dégénérer à El Chalten où la possible avait dû intervenir pour séparer les protagonistes. La communauté locale (terme très vague dont il est difficile de définir les contours) avait alors voté en faveur du maintient en l’Etat de cette voie polémique mais historique.

Photo : La Cachana

Malgré quelques voies en faveur de cette action, dont celle du célèbre Rolando Garibotti, les grimpeurs locaux n’apprécient pas qu’un étranger soit venu déséquiper la voie sans respecter leur volonté de laisser les choses en l’état.

Aujourd’hui Jason Kurk est de retour à El Chalten et une partie des grimpeurs locaux lui demandent de faire des excuses publiques, ce à quoi il se refuse pour le moment.

Jason Kruk et Hayden Kennedy ont fait passé un critère personnel devant une décision majoritaire de la communauté de El Chaltén.Ce ne fût pas une prouesse mais une triste erreur. Nous invitons ces personnes à réfléchir et a présenter des excuses publiques face à ce que nous considérons comme un acte violent et invasif de notre communauté. En attendant, le Centre Andino El Chaltén considerera comme PERSONA NON GRATA a ces personnes pour s’opposer à la recherche de solution collective, a nos valores et au respect de notre communauté ainsi que de l’histoire de la région que nous habitons.

Source

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.