Kilian Jornet sprinte l’Everest en 26 heures

Il s’était élancé avec ses bottes de 7 lieues, ses S Lab fabriquées sur mesure chez Salomon à Annecy, samedi 20 mai à 22 heures, heure locale du Tibet depuis le camp de base à 5100m, l’ancien monastère de Rongbuck. Kilian Jornet s’attaquait au monument de sa vie : le versant nord du toit du monde (8848m).

A 12h15, ce lundi 22 mai il était redescendu au camp de base avancé (6500m), après 38 heures d’efforts, confirmant avoir atteint le sommet à minuit soit 26 heures après son départ. “Je me sentais bien jusqu’à 7700m, conformément à mes prévisions, puis j’ai commencé à avoir des maux d’estomac, sans doute dus à un virus. A partir de là, j’ai avancé doucement, m’arrêtant régulièrement. Ce qui ne m’a pas empêché d’atteindre le sommet à minuit dans la nuit de dimanche à lundi.”

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.