La Chine impose un âge limite pour les alpinistes voulant gravir l’Everest

La Chine a décidé d’imposer un âge limite aux alpinistes voulant gravir l’Everest au Tibet, ont annoncé jeudi les autorités après la récente ascension controversée d’un Américain de 13 ans, le plus jeune de l’histoire.
Selon des organisateurs d’expéditions au Népal, l’ascension du plus haut sommet du monde (8 848 mètres) sera réservée aux personnes âgées de 18 à 60 ans, sauf circonstances exceptionnelles.
La Chine n’avait jusqu’à présent imposé aucune restriction et fin mai, un adolescent de 13 ans, Jordan Romero, a gravi avec succès le sommet, battant le précédent record détenu par un Népalais de 16 ans. Un exploit très controversé. Les professionnels de la montagne avaient dénoncé l’irresponsabilité du jeune Américain et de sa famille qui l’accompagnait.
Depuis la première ascension d’Edmund Hillary et Tenzing Sherpa en 1953, 3.000 personnes ont gravi l’Evrest. Plusieurs centaines y ont laissé la vie, victimes de chutes mortelles ou du mal aigu des montagnes.


Plus d’infos


Au sommet de l’Everest, l’australien Blair Falahay

Laisser un commentaire

17 + 1 =