La Confédération Pyrénéenne du Tourisme et la biodiversité

L’annonce d’introductions de nouveaux ours dans les Pyrénées a suscité de nombreuses inquiétudes. La secrétaire d’état à l’écologie consulte les acteurs des Pyrénées. Il apparaît que le Président de la Confédération Pyrénéenne du Tourisme fait la même proposition que l’ADDIP lorsque celle-ci avait contesté la mis en place du Groupe National Ours, c’est-à-dire ‘ une démarche pilote d’étude globale de la biodiversité à l’échelle du massif ‘ en y rajoutant le développement durable et ses trois piliers : environnement, social, économie. L’ours n’est écologiquement qu’un petit aspect de cet ensemble qui doit être traité en tenant compte de l’homme et non contre l’homme.


 


En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.