La Confédération Pyrénéenne du Tourisme et la biodiversité

L’annonce d’introductions de nouveaux ours dans les Pyrénées a suscité de nombreuses inquiétudes. La secrétaire d’état à l’écologie consulte les acteurs des Pyrénées. Il apparaît que le Président de la Confédération Pyrénéenne du Tourisme fait la même proposition que l’ADDIP lorsque celle-ci avait contesté la mis en place du Groupe National Ours, c’est-à-dire ‘ une démarche pilote d’étude globale de la biodiversité à l’échelle du massif ‘ en y rajoutant le développement durable et ses trois piliers : environnement, social, économie. L’ours n’est écologiquement qu’un petit aspect de cet ensemble qui doit être traité en tenant compte de l’homme et non contre l’homme.


 


En savoir plus….

Laisser un commentaire

neuf − 8 =