La disparition des terres agricoles s’accentue

« Là, on s’est dit “halte là, où on va ?”… »

Aux dires des associations écologistes de l’agglomération valentinoise, le projet d’implantation d’un Décathlon-Oxylane sur le site de Lautagne à Valence a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. L’ambitieux projet allait encore grignoter les terres agricoles de la plaine valentinoise ! Un collectif s’est créé autour de cette problématique, réunissant aussi bien la Frapna que ”Mémoire de terres”, la fédération des Amap, ou la députée européenne Europe écologie Michèle Rivasi. Cible visée ? L’urbanisation galopante, “anarchique”, qui atteint aussi bien des communes comme Valence ou Chabeuil que Saint-Péray ou Charmes-sur-Rhône.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

quinze + 15 =