La Drôme se donne les moyens de procéder à des tirs de prélévement de loups : C’est la guerre dans les Alpes !

La Circulaire Ministérielle concernant les mesures de ‘protection des troupeaux contre la prédation’ mises en œuvre dans le cadre du dispositif intégré en faveur du pastoralisme (323 C1) du PDRH pour la campagne 2013 face à la présence de loups a été diffusée le 5 mars , avant que ne soit validé leplan loup et sans aucune consultation publique préalable. Dans le même temps, le département de la Drôme se dote d’une arme de guerre pour abattre les loups.

Plus qu’une arme de guerre pouvant satisfaire les fantasmes des écologistes sur le choix de l’animal à tuer, c’est avant tout la capacité des fonctionnaires à trouver les loups concernés. Dans ce domaine, l’ONCFS n’a jamais fait preuve d’excellence. D’autres le feront-ils à leur place ? Et puis, s’il faut attendre des autorisations diverses, autant dire que les tirs ne sont pas près d’être efficaces. En attendant 8 000 euros auront été dépensés.
….
“ C’est dans la Drôme que l’Administration a fait l’acquisition, pour 8000 euros, d’une lunette à amplification de lumière montée sur une carabine Tikka de calibre 7×64 (+ 1200 euros), mais sans stecher. “
….
En savoir plus…..

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.