La montagne, il faut la vivre pour prendre moins de risques

Pour Nicolas Renevier, il ne faut pas confondre les freeriders – qui connaissent la neige et ses dangers – et les skieurs du dimanche, qui prennent des risques inconsidérés.

«Les vacanciers, pour la plupart, ne se rendent absolument pas compte du danger. La montagne, il faut la vivre pour prendre moins de risques.» Il y a un mois, Nicolas Renevier faisait découvrir aux lecteurs de 24 heures les secrets du hors-piste.


Aujourd’hui, ce freerider semi-professionnel de 25 ans ne jette pas la pierre à Cédric Genoud. «Il a eu du bol, tant mieux pour lui.» Mais en évoquant l’histoire miraculeuse d’Evolène, le jeune Valaisan ne peut s’empêcher de penser aux nombreux touristes qu’il croise, tous les jours ou presque, sur des pentes dangereuses.


En savoir plus….

Laisser un commentaire

5 × quatre =