La neige vraiment éternelle ?

hielo-2006-442La neige qui couvrait les montagnes en 1816 est-elle différente de celle tombée en 2016 ? Le manteau neigeux se comporte-t-il de façon immuable au fil du temps ? Quel est l’impact des changements climatiques, de la production de neige de culture, du travail des engins de damage ? Réponses dans le nouveau dossier du K Info.
La neige est-elle immuable dans sa forme, dans sa composition, dans son cycle ? L’interrogation mérite reformulation d’ailleurs car il n’existe pas « une » neige mais « des » neiges. (…)

K-Info a choisi de consacrer tout un dossier à ce sujet et a interrogé Pierre Spandre, doctorant à l’Irstea (Institut National de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture) et au Centre d’Études de la Neige (CNRS/Météo-France) . Il s’est spécialisé sur l’étude de l’enneigement dans les domaines skiables et sur l’interaction entre conditions naturelles et damage/neige de culture, sujet auquel il consacre sa prochaine thèse.

Parmi ses constats : une évolution du manteau neigeux serait moins due à un changement du processus de création des cristaux de neige qu’à l’apparition de températures plus élevées dans l’atmosphère, phénomène consécutif aux changements climatiques.

(…) Mais d’autres éléments sont également amenés à changer la neige parmi lesquels… la neige de culture et le damage.

Pour en savoir plus et lire la totalité du dossier, télécharger le K Info N°54

Laisser un commentaire

trois × 1 =