La parole aux associations, protection de la biodiversité … associative

Depuis des années, des centaines d’organismes publics et de commissions en tous genres permettaient à des milliers d’associations de faire entendre leur voix dans tous les domaines touchant de prêt ou de loin aux questions environnementales, qu’elles soient compétentes ou non ! Le gouvernement y a mis un terme en publiant au Journal Officiel le 13 juillet 2011 un décret (voir le texte et les liens en fin d’article) qui restreint considérablement les conditions de participation du secteur associatif au débat… Bonne chose pour les uns, véritable mise sous tutelle pour les autres, cette mesure voulue par le Grenelle 2, n’a pas fini de faire couler de l’encre et pourrait, vu ses imprécisions, se retourner contre ceux qui l’on élaboré !
……
A contrario France Nature Environnement (FNE), dont 70 % du financement est public, approuve la mesure dans une lettre interne (Lettre du Président n° 17)

En savoir plus….

Laisser un commentaire

un × deux =