La pression monte autour des experts du climat

Je veux dire aux sceptiques, qui me voient comme le visage et la voix de la science du changement climatique, que je ne suis pas disposé à les satisfaire. Je resterai président du GIEC jusqu’au terme de mon mandat.’ Dans un entretien accordé lundi 25 janvier à la BBC, Rajendra Pachauri, président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), a exclu toute démission. La déclaration n’est pas inutile, tant le groupe de scientifiques – mandaté par les Nations unies pour synthétiser les connaissances sur le changement climatique – se trouve, depuis fin 2009, au centre de plusieurs polémiques ouvertes par la presse conservatrice britannique et la blogosphère.


En savoir plus….

Laisser un commentaire

1 × 5 =