La relève mondiale sur les podiums des courses du marathon

Le beau temps a duré les trois jours et c’est sous un soleil de plomb que le grand week-end du Marathon se clôture. Depuis vendredi 4h00 du matin, les courses s’enchaînent avec toujours le mont-Blanc rayonnant. Et que ce soit pour les coureurs, les milliers de spectateurs et les centaines de bénévoles, ce ne fut que du bonheur !

80 km du Mont-Blanc / 82 km et 6 000 D+ : Vendredi 26 juin. Un vrai trail de montagne

Avec un nouveau tracé encore plus montagne, un dénivelé important et un paysage magnifique, unique au monde, ce trail est devenu, depuis trois ans, l’un des plus beaux et des plus difficiles dans cette catégorie. Le passage du col de la Terrasse est resté dans la mémoire de tous les coureurs. Comme la dernière descente vers la vallée qui reste interminable après plus de 80 km dans les pattes.

Chez les hommes, la jeune relève était bien présente. L’Américain Alex Nichols signe une très belle course et sa fraicheur à l’arrivée est impressionnante. Devant des outsiders très nombreux, il a su gérer sa course parfaitement. C’est dans la dernière longue montée au Montenvers, qu’il prend définitivement la tête pour franchir la ligne d’arrivée avec plus de 30 minutes d’avance. La bataille pour la deuxième place est rude, seulement 2 petites minutes séparent l’Italien, Franco Colle, et le jeune Anglais, Andrew Symonds. Chez les dames, la jeune népalaise a beaucoup étonné. Mira Rai s’envole vers sa première grande victoire après 12h32’12” de course. Elle passe la ligne d’arrivée avec le drapeau népalais : « J’ai géré le début de course assez sereinement, mais la dernière montée a été vraiment difficile. J’ai été porté par le paysage et j’ai surtout couru pour mon pays… ».

Derrière ce sont des centaines de coureurs qui vont aussi passer la ligne d’arrivée mais pas dans les mêmes temps. La barrière horaire fixée à 24h00 montre la difficulté pour le peloton et c’est à 6h10 dimanche matin, que Louise, après 26h16mn de course, franchit l’arche la dernière. Elle aura mis 3h15 pour faire la dernière descente, alors qu’Alex Nichols la survole en 39mn… mais peu importe. Tous confirment, avec ces paysages la fatigue s’oublie !

80 km du Mont-Blanc

Hommes

1- Alex NICHOLS (USA) en10h31’00

2- Franco COLLE (IT) en 11h03’11

3- Andrew SYMONDS (GB) en 11h04’52

Femmes

1- Mira RAI (NEP) en 12h32’12

2- Anna COMET PASCUA (ES) en 12h54’55

3- Hillary ALLEN (USA) en 12h16’27

Nombre de partants : 1093 dont femmes : 79 (7,23% des partants)

Nombre d’arrivants : 702 (64,23% des partants) dont femmes : 46 (6,55% des arrivants) (58,23% des partantes)

Nombre total d’abandons : 391 (35,77% des partants)


ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.