La voie Maestri en pure style

La  communauté mondiale de l’alpinisme a les yeux rivés sur la crête sud-est du Cerro Torre, l’une des plus belles montagnes du monde. En effet David Lama a annoncé qu’il revenait à l’endroit où l’an dernier il avait ouvert le débat en installant une série de points afin de fixer les cordes pour la réalisation d’un film sur sa tentative de libération de la voie dite du « compresseur ».

Parallèlement aux travaux de l’Autrichien, qui n’a pas donné de nouvelles depuis son dernier communiqué où il affirmait avoir mis de côté l’idée d’équiper la voie par le haut, d’autres grimpeurs ont aussi des objectifs. Les canadiens Kruk Jason et Chris Geisler reviennent tout juste du Cerro Torre avec une grande première qui a reçu les hommages du célèbre Rolando Garibotti qui a relayé leur ascension sur son site Pataclimb.

Selon les informations publiées par Garibotti, Kruk et Geisler ont failli réussir l’ascension de l’arête sud-est du Cerro Torre. Mais que signifie « failli »? Ces jours-ci les grimpeurs canadiens se sont arrêtés environ 40 mètres sous le champignon de givre sans utiliser aucuns points posés par Maestri !

De quoi faire réfléchir quant à la réalisation de David Lama…

Plus d’infos : http://www.pataclimb.com/climbingareas/chalten/torregroup/torre/SEridge.html#fair

Crédit photo : Davide Brighenti

Laisser un commentaire

10 − 8 =