Lafuma vise les sommets pour son pôle montagne

Le groupe a réuni les marques Millet, Eider et Lafuma dans une seule entité. Il veut réaliser 70 % des ventes du pôle montagne à l’export d’ici trois ans.

Lafuma réorganise son pôle montagne. En début d’année, le groupe a réuni les entités juridiques de ses trois marques Millet, Eider et l’activité outdoor de Lafuma, au sein d’un nouvel ensemble baptisé Millet Mountain Group SAS. Basée à Annecy, cette filiale génère plus de 60 % des ventes de Lafuma (163 millions d’euros en 2015 pour un résultat opérationnel de 3 millions). Le reste s’appuie sur le surf avec Oxbow et le mobilier de camping avec Lafuma Mobilier. « Avoir une seule entité permet de faire travailler des marques historiquement en compétition, tout en clarifiant l’offre », explique Frédéric Ducruet, directeur général de Millet Mountain Group.

Chaque marque a été précurseur à sa façon. Lafuma a lancé en 1936 les premiers sacs à dos pour les loisirs. En 1950, Millet a équipé la première expédition à atteindre le sommet de l’Annapurna, à 8.000 mètres et, en 1962, Eider a créé les premiers vêtements de ski, avec la naissance des stations.

En savoir plus sur

Laisser un commentaire

9 + cinq =