Lafuma vise les sommets pour son pôle montagne

Le groupe a réuni les marques Millet, Eider et Lafuma dans une seule entité. Il veut réaliser 70 % des ventes du pôle montagne à l’export d’ici trois ans.

Lafuma réorganise son pôle montagne. En début d’année, le groupe a réuni les entités juridiques de ses trois marques Millet, Eider et l’activité outdoor de Lafuma, au sein d’un nouvel ensemble baptisé Millet Mountain Group SAS. Basée à Annecy, cette filiale génère plus de 60 % des ventes de Lafuma (163 millions d’euros en 2015 pour un résultat opérationnel de 3 millions). Le reste s’appuie sur le surf avec Oxbow et le mobilier de camping avec Lafuma Mobilier. « Avoir une seule entité permet de faire travailler des marques historiquement en compétition, tout en clarifiant l’offre », explique Frédéric Ducruet, directeur général de Millet Mountain Group.

Chaque marque a été précurseur à sa façon. Lafuma a lancé en 1936 les premiers sacs à dos pour les loisirs. En 1950, Millet a équipé la première expédition à atteindre le sommet de l’Annapurna, à 8.000 mètres et, en 1962, Eider a créé les premiers vêtements de ski, avec la naissance des stations.

En savoir plus sur

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.