L’Arctique se réchauffe encore plus vite que prévu

Les changements climatiques affectent l’environnement arctique à un rythme bien plus élevé qu’on ne le pensait, notamment sur la fonte des glaces. Des chercheurs ont mené une étude d’une ampleur sans précédent dans le grand Nord canadien.
Ce projet impliquait plus de 370 scientifiques venus de 27 pays, qui se sont relayés durant quinze mois au nord du cercle polaire à partir de juin 2007. Le navire à bord duquel ils se trouvaient est le premier à avoir passé un hiver entier en restant mobile dans la région.
Le changement climatique ‘se produit bien plus vite que ne l’avaient prévu nos modèles les plus pessimistes’, a constaté David Barber, enseignant à l’université du Manitoba et principal chercheur de cette étude.


Lire l’article

Laisser un commentaire

dix-huit − seize =