L’Autriche partagée sur ses tunnels sous les Alpes et le ferroutage


Le financement du tunnel de base du Brenner (TBB) est de nouveau source de discorde: la compagnie nationale des chemins de fer, ÖBB, qui affiche plus de 20 milliards d’euros de déficit, refuse en effet d’entreprendre la construction du tunnel sans garantie financière de la part de l’Etat. Les cheminots sont particulièrement nerveux: il n’existe que des avant-projets pour les quelque 200 km de tronçons d’accès en Italie.

Une partie du tracé n’est pas encore définie et les garanties de financement sont totalement absentes. Côté allemand, la planification n’a même pas commencé. De plus, l’opposition tyrolienne met en garde: ‘aucune directive de transfert obligeant le trafic poids lourd à passer de la route au rail ne serait envisagée’.

En savoir plus…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.