Le Club Med mise plus que jamais sur la montagne française

La première pierre du futur village de Samoëns, en Haute Savoie, a été posée ce mardi. Le Club Méditerranée envisage d’ouvrir un nouveau village par an dans les Alpes françaises entre 2017 et 2020.

Si le Club Méditerranée a largement investi à l’étranger dernièrement, en particulier en Chine , il n’en délaisse pas pour autant la France, qui reste sa première destination. Spécialement les villages de ski, très rentables. Ce mardi, à l’occasion de la pose de la première pierre du futur village de Samoëns, en Haute Savoie, dont l’inauguration est programmée en décembre 2017, Henri Giscard d’Estaing, le président du groupe, a indiqué que celle-ci « s’inscrit dans un large programme d’ouvertures », avec un nouveau Club Med par an dans les Alpes à compter de la fin de l’année prochaine.

Après Samoëns Grand Massif, plusieurs « resorts » haut de gamme verront ainsi le jour dans les Alpes où l’exploitant de villages de vacances compte déjà 16 sites sur un total de 67 dans le monde. L’ouverture d’un Club Med Arc 1750 est déjà prévue pour décembre 2018. Il s’agira d’un village 4 Tridents ouvert en hiver et en été comptant plus de 1.050 lits, et à l’origine de la création de plus de 900 emplois directs et indirects.

Lire l’article

Laisser un commentaire

8 − sept =