Le comportement hors-norme des glaciers du Karakorum

À l’aide de données issues du satellite SPOT5 et de la navette spatiale Endeavour (SRTM), des chercheurs du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement (LGGE/OSUG, UJF/ CNRS), du Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS/OMP, UPS / CNRS / CNES / IRD) et du Laboratoire d’études des transferts en hydrologie et environnement (LTHE/OSUG, UJF / CNRS / INPG / IRD) ont mis en évidence le comportement atypique des glaciers du Karakorum, une région de la chaine himalayenne. Ils ont notamment montré que leur masse avait légèrement augmenté entre 1999 et 2008. À l’heure où nombre de glaciers du globe fondent, enregistrant des pertes de masse de plus en plus fortes, les glaciers de cette région semblent faire exception…

Situé dans la partie ouest de l’Himalaya, entre Pakistan, Inde et Chine, le Karakorum est une région montagneuse abritant plusieurs sommets de plus de 8 000 m d’altitude et recouverte par près de 20 000 km² de glaciers. Jusqu’à présent, on ne disposait que de très peu d’informations sur l’évolution récente de ces glaciers. De nombreux indices suggèrent cependant que leur comportement diffère de celui des glaciers du reste de l’Himalaya, pour lesquels des pertes de masse assez importantes ont été mesurées, ce qui a amené les scientifiques à parler de ‘l’anomalie du Karakorum’.

Lire l’article

Photo C.Larcher/CWN/Kairn.com

Laisser un commentaire

15 + trois =