Le défi à 8163 mètres de Claude Labatut

L’ivresse des sommets. La sensation d’être seul au monde. Claude Labatut l’a découverte il y a quelques années. Pour ses cinquante ans, il décide de «s’offrir» l’ascension «d’un 7000m.» C’est la révélation. «Ça m’a donné l’envie d’aller plus loin. J’ai été fasciné par la haute altitude. C’est une sensation unique.» Car Claude met un point d’honneur à effectuer ses ascensions sans oxygène et sans porteurs (excepté jusqu’aux camps de base). «C’est une éthique sur laquelle je ne déroges pas. Quand on est dans les Pyrénées ou dans les Alpes, on n’a pas de porteur.» Ainsi, depuis deux ans, cet Ariégeois du Pays d’Olmes organise des expéditions toujours aussi fascinantes. En 2006, il escalade son premier 8000m.


En savoir plus….


Photo : Le Manasli au Népal

Laisser un commentaire

trois × un =