Le FN en guerre contre l’escalade?

A Tournefeuille, en Haute Garonne, il semble que l’escalade ne soit pas un investissement pertinent pour les élus FN
L’élue frontiste Michèle Pellizzon a été la première à dire qu’elle ne voterait pas le budget de la commune compte tenu : «du coût exorbitant du mur d’escalade du gymnase de Quéfets qui n’est même pas aux normes internationales».
Après des explications techniques de Laurent Verbiguié, adjoint au maire chargé des sports, il a été indiqué que : «le surcoût de 60 000 € pour agrandir le mur d’escalade était récupéré sur le coût global», dont il représente 1 %.
Culture, social et sport semblent donc encore une fois être les premières variables d’ajustement pour les élus FN.

Plus d’infos

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.