Le FN en guerre contre l’escalade?

A Tournefeuille, en Haute Garonne, il semble que l’escalade ne soit pas un investissement pertinent pour les élus FN
L’élue frontiste Michèle Pellizzon a été la première à dire qu’elle ne voterait pas le budget de la commune compte tenu : «du coût exorbitant du mur d’escalade du gymnase de Quéfets qui n’est même pas aux normes internationales».
Après des explications techniques de Laurent Verbiguié, adjoint au maire chargé des sports, il a été indiqué que : «le surcoût de 60 000 € pour agrandir le mur d’escalade était récupéré sur le coût global», dont il représente 1 %.
Culture, social et sport semblent donc encore une fois être les premières variables d’ajustement pour les élus FN.

Plus d’infos

Laisser un commentaire

un + 18 =