Le Giec invité à se réformer pour rétablir la confiance

Le groupe d’experts intergouvernemental de l’Onu sur l’évolution du climat (Giec) devrait se scinder ou même se transformer en encyclopédie en ligne afin de rétablir la confiance ébranlée par des erreurs, concluent cinq climatologues de renom dans l’édition de la revue Nature publiée jeudi.


Des allégations selon lesquelles les glaciers de l’Himalaya pourraient fondre d’ici 2035 – ce qui constitue une exagération considérable du dégel – a fait apparaître des lacunes dans la vérification de ses sources par le Giec et suscité des appels en vue de la réforme de ce groupe, co-lauréat du Prix Nobel de la Paix 2007.


En savoir plus…..


 

Laisser un commentaire

3 × trois =