Le Klan du loup poursuivi pour diffamation par le préfet de la Drôme

Le représentant de l’État dans la Drôme n’a pas apprécié les qualificatifs dont l’ont affublé les défenseurs du loup.

Lorsqu’il s’avance vers la barre du tribunal de Périgueux, Rodolphe Gaziello annonce la couleur. Son pull jacquard affiche une belle gueule de loup sur la poitrine et des empreintes sur la manche. Ce quadragénaire qui vit à La Bachellerie n’a franchement pas l’air méchant, même s’il a été condamné dans sa jeunesse pour des violences et un port d’arme. Et lorsqu’il raconte l’arrivée des gendarmes du Lardin chez lui, en août dernier, on le sent partagé entre l’amusement et l’inquiétude. « Même la DCRI, le contre-espionnage, a enquêté sur l’association », s’étonne-t-il.
….
La passion et le goût de la formule choc au Klan du loup ont fait le reste : voilà le préfet, cité par son nom et qualifié d’« exterminationniste », de « nuisible » et de « vampire de la Drôme ». L’intéressé, pris à rebrousse-poil, a décidé de porter plainte…..

En savoir plus…..

Voir également :

Laisser un commentaire

14 + 5 =