Le Lauberhorn, une vieille histoire de famille

En 1930, Ernst Gertsch organisait la première course sur les hauteurs de Wengen pour déterminer qui des indigènes ou des touristes anglais étaient les meilleurs skieurs de la station. Quatre-vingt ans plus tard, son fils Viktor veille toujours sur l’héritage familial. Rencontre.

Wengen, mercredi 13 janvier. Après avoir gravi péniblement les quelques lacets qui montent depuis la vallée de Lauterbrunnen, le petit train entre en gare en poussant des cris stridents sur la crémaillère. Au loin, juste au-dessous de l’épais manteau de nuages qui recouvre la station, les filets de sécurité maculés de rouge vif enserrent le bas de la piste du Lauberhorn. Dans trois jours, les ‘cracks’ du Cirque blanc s’affronteront une nouvelle fois sur ce tracé mythique qui ne consacre que les tous grands descendeurs.


Lire l’article

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.