Le président du Club alpin français de Chamonix se tue en escalade

Le président du Club alpin français de Chamonix, Jean-Pierre Herschke, 67 ans, s’est tué samedi lors d’une sortie en escalade de son club.

Il a fait une chute importante avec un choc notamment à la tête alors qu’il progressait en tête de cordée sur la voie d’escalade de Galbert, à la Tour des Crochues, à Chamonix (Haute-Savoie), a détaillé le peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les cause de l’accident.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.