Le président du Club alpin français de Chamonix se tue en escalade


Le président du Club alpin français de Chamonix, Jean-Pierre Herschke, 67 ans, s’est tué samedi lors d’une sortie en escalade de son club.

Il a fait une chute importante avec un choc notamment à la tête alors qu’il progressait en tête de cordée sur la voie d’escalade de Galbert, à la Tour des Crochues, à Chamonix (Haute-Savoie), a détaillé le peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les cause de l’accident.

Lire l’article

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.