Le WWF recense les espèces découvertes dans l’Himalaya

Cette initiative vise à sensibiliser aux menaces pesant sur les richesses naturelles de la région.

Le WWF cite dans un rapport intitulé « Hidden Himalayas : Asia’s wonderland », les découvertes scientifiques faites au Bhoutan, dans le nord-est de l’Inde, au Népal, dans le nord de la Birmanie et dans le sud du Tibet.

Parmi elles, le « poisson à tête de serpent qui marche » peut respirer de l’air, survivre quatre jours sur la terre ferme et ramper 400 mètres sur sol humide.

Ont été également trouvés un crotale rouge jaune et orange qui ressemble furieusement à un bijou, un poisson « dracula » à petites dents ou encore de nouveaux types de bananes.

Dans les forêts du nord de la Birmanie, les scientifiques ont fait connaissance en 2010 avec un singe noir et blanc au nez retroussé qui le fait éternuer quand il pleut. Les jours de pluie, il est souvent assis la tête entre les genoux, pour éviter d’avoir le nez rempli d’eau.

Les habitants de cette région du nord de la Birmanie le connaissent bien, mais c’est par des chasseurs que les scientifiques ont entendu parler de ce singe, qu’ils surnomment « Snubby » (« Trompette ») pour la forme de son nez.

Lire l’article sur lesoir.be

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.