Le Yosemite en haute définition

Jusqu’à ce jour, il était de coutume d’utiliser des cartes et des topos avant de se lancer dans une ascension au Yosemite.
Aujourd’hui les photos ont atteint un tel degré de précision qu’il est possible de lire une voie mètre après mètre sur une image en haute définition de la paroi.


Beaucoup de gens achètent un appareil photo en fonction du nombre de Megapixels, sans savoir exactement de quoi il en retourne. Plus le nombre de mp est élevé meilleur doit être l’appareil photo.
Les appareils photos professionnels peuvent prendre à ce jour des photos jusqu’à 24,5 megapixels, mais cette définition est trop importante pour quasiment tous les photographes, a moins de rechercher une impression en haute définition sur un support comme un poster panoramique de grande taille.

Il en est pourtant qui veulent toujours plus, jusqu’à chercher comment faire des photos de plusieurs Gigapixels. Ils atteignent aujourd’hui une définition de 26 Gigapixels.
Le résultat est en réalité un ensemble de 1665 photos prises par un appareil monté sur un robot spécial durant 172 minutes non stop. Les photos, prises dans le format de meilleure définition donnent un total de 100 gigabytes d’informations.
Comme il n’existe pas de carte mémoire pouvant accueillir une telle quantité de données, les photos sont directement chargées sur un ordinateur portable. Le process pour monter en une seule photo l’ensemble des données nécessite environ 94h de travail pour un ordinateur de 16 processeurs de 48 gigabytes de RAM.
Une photo de de gigapixels peut être imprimée, mais pour conserver la qualité et les détails, il convient d’utiliser un papier de 6 mètres de large au minimum.

La photo est donc trop lourde et pourrait difficilement être chargée sur un ordinateur personel, cependant, le système pour les voir est similaire à celui de Google Earth et Google Maps: seul la partie que l’on souhaite voir est chargée en haute définition.
Cela devient vite un jeu intéressant pour celui qui veut observer mètre après mètre une voie sur  El Capitán, le Half Dome ou rechercher un grimpeur sur la paroi.
Si cela ne sert à rien pour la plupart des gens, alors pourquoi se donner tant de mal?
Peu importe la réponse, le résultat est que l’un des lieux les plus photographié en gigapixeles se trouve être la vallée du Yosemite, en Californie, l’une des mecques de la grimpe mondiale.

Si vous souhaitez vous rendre dans la vallée pour y grimper, ces photos peuvent être d’une grande utilité car depuis une photo panormique, l’on arrive a voir certains détails comme des mousquetons ou un grimpeur dans Salathé au Capitán.
D’autres sites ont été photographiés en haute def, mais ils sont encore rares. On devrait y retrouver bientôt l’Everest le Mont Blanc ou le Fitz Roy en Gigapixeles.
Les photos du Yosemite sont en 17 gigapixels. Qu’en sera-til avec des photos en 26 MP?


  • Vue depuis Glacier Point
  • Vue depuis Yosemite Falls
  • Vue depuis El Capitán
  • Vue depuis Taft Point
  • Vue depuis Washburn Point
  • El Capitán
  • La vallée avec leHalf Dome
  • Autre vue de Glacier Point
  • Explorez toute la vallée depuis différents points
  • ad NCV

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.