L’eau en montagne, mieux observer pour mieux prévoir

L’évolution de la ressource concerne non seulement les populations et leurs activités en montagne, mais impacte aussi considérablement les débits des bassins versants de rivières et grands fleuves.
Le congrès s’attachera a voir comment les observations historiques et actuelles conditionnent la qualité des modélisations, et par conséquent la connaissance sur l’eau en montagne (sous toutes ses formes)

Les travaux et discussions  s’articuleront autour de 3 thèmes :
A.    L’observation hydrométéorologique en montagne, état des lieux et perspectives
Circulations atmosphériques, pluies, neiges, glaces, débits, nappes phréatiques,
(Températures, vents,  transports solides, forets)

 B.    L’observation pour la compréhension des systèmes et phénomènes en montagne et de leurs variabilités spatio-temporelles
Atmosphère, glaciers, permafrost, manteau neigeux, transport de neige, Bassins versants, végétations …
Crues, étiages, avalanches, phénomènes glaciaires et périglaciaires, laves torrentielles…
On se limitera aux modèles qui utilisent les observations

 C.    Mobilisation des observations et de la modélisation pour l’estimation de la ressource en eau et l’évaluation des aléas liés à l’eau en montagne, et des incertitudes associées

En savoir plus….

Laisser un commentaire

quinze + 5 =