L’EMHM perd deux hommes en Haute Montagne

En fin d’après-midi mercredi 27 février, le PGHM de Chamonix est intervenu dans le massif du Mont-Blanc, pour récupérer les corps sans vie de deux alpinistes qui ont dévissé dans le secteur du col du Requin.

Comme l’indique le site de l’EMHM, l’adjudant-chef Bruno Delobel et le sergent-chef Maxime Tirvaudey effectuaient leur formation de guide haute de montagne lorsqu’ils ont chuté aujourd’hui au cours d’une ascension.

Issus du 7è BCA de Bour-Saint-Maurice, les deux militaires pourtant aguerris ont péri alors qu’ils escaladaient le couloir Est du grand gendarme d’Envers du Plan au sein du massif du Mont-Blanc. Rapidement sur les lieux, un hélicoptère du PGHM de Chamonix a tenté une évacuation sanitaire mais il était déjà trop tard. Les gendarmes ont transporté leurs dépouilles.

Précédemment à ce drame touchant l’Ecole Militaire de Haute Montagne, un autre militaire, l’adjudant-chef Raphaël Lalevée, affecté au Groupe d’aguerrissement en montagne (GAM), avait été tué le 20 février en raison d’une avalanche en Savoie.

Photo courtoisie de Philippe Poulet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.