L’EMHM perd deux hommes en Haute Montagne

En fin d’après-midi mercredi 27 février, le PGHM de Chamonix est intervenu dans le massif du Mont-Blanc, pour récupérer les corps sans vie de deux alpinistes qui ont dévissé dans le secteur du col du Requin.

Comme l’indique le site de l’EMHM, l’adjudant-chef Bruno Delobel et le sergent-chef Maxime Tirvaudey effectuaient leur formation de guide haute de montagne lorsqu’ils ont chuté aujourd’hui au cours d’une ascension.

Issus du 7è BCA de Bour-Saint-Maurice, les deux militaires pourtant aguerris ont péri alors qu’ils escaladaient le couloir Est du grand gendarme d’Envers du Plan au sein du massif du Mont-Blanc. Rapidement sur les lieux, un hélicoptère du PGHM de Chamonix a tenté une évacuation sanitaire mais il était déjà trop tard. Les gendarmes ont transporté leurs dépouilles.

Précédemment à ce drame touchant l’Ecole Militaire de Haute Montagne, un autre militaire, l’adjudant-chef Raphaël Lalevée, affecté au Groupe d’aguerrissement en montagne (GAM), avait été tué le 20 février en raison d’une avalanche en Savoie.

Photo courtoisie de Philippe Poulet

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.