Les Alpes servent d’écrin à la photographie de montagne

Pas étonnant que cette image de l’Américain Daniel Shea ait été choisie pour illustrer l’affiche du festival de photographie de montagne «Alt. + 1000». Elle est énigmatique. Elle invite à la contemplation. Et surtout, elle dit d’emblée les surprises – contemporaines – qu’il faut s’attendre à voir dans le village de Rossinière (VD), connu pour avoir accueilli le peintre français Balthus, qui y vécut ses dernières années.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.