Les avalanches sonnent la fin de l’expé hivernale au Nanga Parbat

Le 8 mars dernier, les alpinistes polonais Pawel Dunaj et Michal Obrycki ont été pris dans une avalanche a 400 sous la voie Schell lors de leur tentative de première hivernale du Nanga Parbat. Avec ses 8125m, c’est l’un des deux 8000 (l’autre étant le K2) qui reste à gravir en hiver.

C’était le quatrième assaut de l’expédition pour tenter de gravir le sommet. Ce sera le dernier.
L’équipe est arrivée au bout de l’hiver (21 mars) et au bout de son permis.

Le Nanga Parbat reste donc à gravir en hivernale.
Plus d’infos (en anglais)

Laisser un commentaire

quatre × un =