Les blessures de la main par sur-sollicitation des doigts lors de la pratique de l’escalade sportive

Tel est le nom de la thèse de Sébastien Rémillieux publiée sur Kinescalade.

 

‘Cette étude sur les blessures de la main et des doigts du grimpeur peut apporter des informations ou être un complément pour celui qui souhaite mieux comprendre les contraintes imposées en escalade et les moyens de prévention possibles.

Suite à une étude statistique que nous avons menée sur 434 grimpeurs, ainsi qu’à une discussion sur les mécanismes et phénomènes mis en jeu, en parallèle avec les données de la littérature, nous avons tenté de comprendre comment survenaient les lésions des mains et des doigts du grimpeur. Nous avons par exemple pu étudier les différentes préhensions incriminées et l’impact des prises anguleuses sur les tendinopathies, l’utilité des étirements, les différentes techniques d’échauffement ou encore d’autres habitudes de pratique.’

 

Laisser un commentaire

1 × 2 =