Les boucs émissaires de la mort blanche

Une hécatombe. Depuis l’ouverture de la saison de ski, huit personnes ont déjà péri dans des avalanches en Suisse. Il est donc tentant de chercher des coupables. La vox populi les a déjà trouvés en la personne des amateurs et des amatrices de hors piste.
Par deux fois ces derniers jours, à Anzère et à Zermatt, une coulée a été déclenchée emportant d’autres skieurs sur des pistes balisées, heureusement sans faire de victimes. Les décès sont tous survenus lors de sorties de ski de randonnée. La personne disparue dimanche en Valais était même accompagnée d’un guide professionnel. On est donc loin du profil du «freerider» sans foi ni loi décrit en boucle dans les médias. Il est simpliste de mettre toutes les pratiques dans le même sac.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.