Les flocons de neige

Cette représentation stylisée nous évoque immédiatement un flocon de neige. Mais comment savons nous au juste que les flocons possèdent cette forme ?

L’observation d’un flocon de neige est rendue difficile de part sa petite taille et sa fonte rapide au contact d’une surface chaude. A l’oeil nu il faut être extrêmement attentif afin de distinguer la géométrie d’un flocon de neige. C’est l’emploi du microscope qui va nous permettre de découvrir réellement la forme d’un flocon de neige.

Le premier scientifique a réaliser cette observation est l’anglais Robert Hooke. Celui-ci a passé plusieurs années à ajuster des lentilles optiques afin de mettre au point un microscope performant. En 1665 il publie Micrographia où il résume ses observations du monde microscopique tel que les cellules de plantes, les yeux de mouche et la forme sexagénaire des flocons de neige.

Il a ensuite fallu attendre 1885 pour que Wilson A. Bentley prenne les premiers clichés de flocon de neige. Ce fermier dans le Vermont remarqua immédiatement l’immense diversité des flocons de neige. Fasciné par cette variété il ne cessa de les photographier pour obtenir à la fin de sa vie plus de 5000 clichés.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.