Les jeunes absents de la montagne ?

Les jeunes absents de la montagne ?

Organisme de développement du tourisme itinérant pour l’ensemble du massif des Alpes, la Grande Traversée des Alpes (*) se félicite de la pertinence des principaux enseignements tirés, sous la signature de Sylvain Lemoine et Sarah Sauneron, par la note de juillet 2011 du Centre d’Analyse Stratégique sur les « vacances des Français ».

Cet état des lieux et ses préconisations – qui mettent en exergue, dans un contexte de stagnation du taux de départ en vacances des Français, le fait que les 20 – 24 ans soient, avec les plus de 70 ans, les tranches d’âge qui partent le moins – font largement écho aux efforts déployés par la GTA depuis 2008 pour favoriser, en lien avec l’ensemble des acteurs concernés, le retour des jeunes adultes à la montagne, à sa fréquentation et à ses pratiques.

Depuis quinze ans, en effet, comme le montrent notamment les plus récentes statistiques des grands parcs nationaux de montagne (La Vanoise, les Ecrins…), le taux de fréquentation de l’espace montagnard par les jeunes de 18 à 25 ans n’a cessé de décroître en été. Dans son livre blanc « Coup de jeune sur la montagne, 8 clés, 40 propositions, 13 engagements » publié en juin 2010, la GTA identifiait quatre obstacles principaux au départ des jeunes vers la montagne estivale : l’absence de transport adapté, le coût de l’hébergement, la rareté de l’offre et une image des vacances en montagne trop rigoriste, voire discriminante.

Début juillet, en reprenant ces principales conclusions et en cherchant à y apporter les meilleures réponses, la GTA, en collaboration avec l’UCPA, a ainsi invité une cinquantaine de jeunes gens, garçons et filles, recrutés notamment sur Facebook, à « explorer de nouvelles voies en montagne » à l’occasion d’une opération-test, « Alpes Summer Xperience ». Le succès de cette première tentative encourage désormais l’organisme à poursuivre en ce sens dans les prochaines années, en y associant le plus possible l’ensemble des territoires et professionnels concernés.

(*) Sous l’égide du Comité de Massif des Alpes et avec le soutien de l’Etat (Datar), l’Europe et les départements alpins, la GTA est essentiellement pilotée par les deux régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d’Azur.

Le site de la GTA

Laisser un commentaire

deux × 2 =