Les Piolets d’Or : 20 ans déjà!

 

21 au 24 mars 2012

à Chamonix-Mont-Blanc (F) et Courmayeur (I)

 

 

Dans leur nouvelle formule lancée en 2009, les Piolets d’Or ont posé leur camp de base au pied du Mont-Blanc, à Chamonix et Courmayeur. Son invité d’honneur, qui devait recevoir le premier Piolet d’Or Carrière, était Walter BONATTI, et il déclara à cette occasion :

 

« J’ai vécu à Courmayeur et j’ai vécu à Chamonix, donc je suis citoyen d’un côté et de l’autre et pour moi, ça a été émouvant que vous soyez réunis grâce au Mont-Blanc, car le Mont-Blanc ne divise pas les hommes, mais il les réunit »

 

Depuis, Walter BONATTI (1930-2011), alpiniste de légende, un homme de cœur et de conviction, nous a fait le bonheur et l’honneur de sa visite aux deux éditions qui ont suivi.

 

Son souvenir marque à jamais les Piolets d’Or. En acceptant ce 1er Piolet d’Or Carrière, il nous permettait de placer cet événement dans la trace de son alpinisme.

 

 

20 ANS DE PIOLETS D’OR

 

Créé en 1992, dans le but de mettre en avant les réalisations de l’alpinisme moderne souvent ignorées de la grande presse, le 1er Piolet d’Or fut attribué à l’ascension d’une voie de 3000m sur le pilier Sud du Kangchenjunga. Ses auteurs en étaient deux Slovènes alors inconnus. Andrej Stremfelj allait devenir, après de nombreuses autres ascensions le Président du jury des P.O. 2010. Marko Prezelj, toujours actif dans le haut niveau, a été distingué deux fois, et ses ascensions inspirent de jeunes himalayistes de tous les pays. Les Piolets d’Or sont nés sous de bons auspices…

 

 

PIOLETS D’OR 2012

 

Les Piolets d’Or ont pour objectif de célébrer l’alpinisme de haut niveau, de réunir les acteurs internationaux des plus remarquables ascensions de l’année 2011, réalisées sur toutes les montagnes du monde.

Soutenus par des instances internationales telles que l’Alpine Club, l’American Alpine Club, le Club Alpin Italien, la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade et la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne, l’esprit des Piolets d’Or trouve son inspiration dans la riche histoire de l’alpinisme, valorisant l’esprit de cordée, l’audace et le sens de l’exploration dans l’art de gravir les montagnes.

 

 

RETOUR SUR LES 3 DERNIERS PIOLETS D’OR

 

Les Piolets d’Or nouvelle formule ont gagné un pluriel qui marque pour le jury de distinguer une ou plusieurs ascensions :

2009 : deux cordées japonaises et une cordée suisse récompensées,

2010 : une cordée kazakhe et une cordée anglo-américaine,

2011 : une cordée japonaise sur le mont Logan (Canada) et une cordée américano-belge sur les big walls du Groenland.

 

 

ET LE PROCHAIN …

 

2012 s’annonce comme un millésime de grande qualité.

 

L’Alaska devient un terrain de jeu très prisé, les montagnes du Sichuan et du Tien-Shan s’ouvrent aux alpinistes curieux d’aventure, l’Inde, le Pakistan et le Népal offrent toujours des itinéraires exceptionnels aux alpinistes curieux et audacieux.

Le style alpin a encore et toujours de formidables occasions de s’exprimer dans ces contrées, mais aussi en Patagonie et dans les Alpes, où les jeunes grimpeurs enchaînent les grands itinéraires.

 

La liste de toutes les premières ascensions de l’année sera sur le site des Piolets d’Or à partir du 25 décembre : consultez le site pioletsdor.org

 

 

PIOLET D’OR CARRIÈRE

 

Après Walter BONATTI (2009)

Reinhold MESSNER (2010)

Doug SCOTT (2011)

 

Le 4ème P.O. Carrière attribué reviendra forcément à un alpiniste qui se sera engagé toute sa vie dans le haut niveau ; une carrière dont l’esprit a inspiré les générations suivantes dans le sens des critères établis par la charte (en pièce jointe)

 

 

Retrouvez toutes les informations sur www.pioletsdor.org

Laisser un commentaire

treize + cinq =