Les premiers Chinois de la Patrouille des Glaciers

Pour la première fois, une équipe de l’Empire du Milieu participera cette année à la prestigieuse patrouille. «Le Matin» a rencontré ces athlètes.

«Ici, l’air est incroyablement pur et les pistes si longues! Chez nous, il faut marcher trois jours pour rallier de telles montagnes.» Xin Deteao et Kang Hua s’agitent, skis ultralégers aux pieds, sur les pentes du Mont-Fort (VS) avec en toile de fond le Cervin et la Dent-Blanche. Mais l’équipement high-tech des deux Chinois ne trompe pas grand-monde. Pas plus que leurs CV, fournis par l’Association chinoise d’alpinisme, et donnant l’impression qu’ils sont de vieux briscards du ski-alpinisme. «C’est vrai qu’ils n’ont pas un niveau extrême», reconnaît poliment Florent Troillet. Pour inverser la tendance, le Valaisan, champion du monde de la discipline, et son frère Emmanuel, guide de montagne, leur ont concocté un plan d’entraînement intensif sur dix jours à Verbier.

A lire

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.