Les Rencontres du cinéma de montagne à Paris


Avant première parisienne des Rencontres du cinéma de montagne le 4 novembre 2011, au théâtre ADYAR – Square Rapp dans le 7ème arrondissement.
Soirée organisée en partenariat avec Allibert trekking et Au Vieux Campeur.
Début de la séance à 19h30.
Entrée gratuite.

Au programme de cette soirée exceptionnelle :
Dévoluy 360 – 26′

Arnaud Bayol et Gwen Maribas – France – 2011
Gwen et Arnaud, deux amis grimpeurs, n’ont pas le temps de partir en expédition à l’autre bout de la terre. Un album photo du Dévoluy attire leur attention. Ce massif va devenir leur terrain de jeux au gré des saisons. en Alpinisme, ski, cascade de glace, BASE jump, parapente, avec en prime, un camp de base douillet à la maison. Echange, partage, joie, fous rire et dans le Dévoluy tout est bon…

Shoshala – 26′
Yannick Boissenot – France – 2011
Lors d’un trip de bloc en 2010, le grimpeur Elie Chevieux remarque un superbe bigwall dans la région du Kinnaur en Inde. Il décide d’y revenir cette année avec Giovanni Quirici et Yannick Boissenot pour ouvrir une nouvelle voie. Il est difficile d’imaginer un itinéraire dans ce mur dominant le village de Raksham où, en 2000, une cordée d’Italiens a effectué 150 m d’ascension avant d’abandonner, probablement à cause du manque d’eau.
Après 2 mois en Inde, trois semaines au camp de base avec seulement 3 jours de beau temps, ils ont ouvert une voie de 700m avec de nombreux passages dans le 7e degré et atteint le sommet, qui culmine a 4700m. Ce sera la dernière expédition de Giovanni.

Walou Bass – 15′
Bertrand Delapierre – France – 2011
Taghia, un village de montagnards berbères perdu dans le massif du Haut-Atlas au Maroc. Deux amoureux du lieu, Aymeric Clouet et Arnaud Petit emmènent avec eux le prodige de l’escalade française, Enzo Oddo. A l’age de 15 ans, Enzo a réussi « Biographie », le mythique 9a+ de Ceüse. Guidé par Arnaud et Aymeric, Enzo va découvrir un mode de vie ancestral, celui des bergers et cultivateurs d’un petit village d’altitude et les techniques de l’ouverture du bas sur une paroi très difficile de 250 m. Un projet tout nouveau pour lui : apprendre à s’engager dans l’inconnu, accepter de ne pas savoir ce qui l’attend…

Traversée du Lefka Ori – 16′
Christos Tsoutsias – Grèce – 2011
Ceux qui pensent que la Crête est une destination balnéaire réservée au farniente au bord de la grande bleue passent à côté de l’essentiel. Le Lefka Ori est un paradis de rando à ski que nous font découvrir Moulinos et Stéphane Brosse et leurs amis Crêtois. C’est à se demander pourquoi ils l’ont traversé si vite.

Dans la Dent – 15′
Serge Caillault, Guy Ferrando, Pascal Groseil – France – 2011
Clémentine propose à trois copines une véritable exploration spéléologique : suivre le trajet de l’eau à travers la montagne, depuis le sommet jusqu’à sa réapparition au Soleil. Le trajet souterrain envisagé n’a jamais été réalisé. C’est une véritable première qui est tentée ici. Le film retrace le fondement, voir l’intime de cette aventure à la fois physique et humaine qui nécessite endurance, intelligence et esprit de solidarité. Elles descendent depuis le point culminant de la Dent de Crolles, sommet envoûtant, par le gouffre Bob Vouay ­jusqu’à la source du Guiers-Mort située 700 mètres en contrebas. Dès le premier obstacle, une fois la corde rappelée, les jeunes femmes n’ont plus d’autres choix que de poursuivre vers la sortie…

Magic Bean – 10′
Arnaud Petit, Bertrand Delapierre – France 2011
Le bonus de fin de soirée pour ceux qui n’ont pas Internet. Le film fait beaucoup de buzz, mais ça vaut la peine. Et sur grand écran, c’est autre chose ! Arnaud Petit grimpe sur coinceurs « Black Bean », 8b de 70 m à Céüse.Une expérience ultime et une redécouverte de cette falaise mythique qu’il fréquente depuis 20 ans.

I believe I can fly (flight of the frenchies) – Extraits
Sebastien Montaz-Rosset – France – 2011
Ils avaient mis toutes les chances de leur côté: des Aiguilles du Diable à 4100 mètres aux plus hautes tours de Paris en passant par leur Laboratoire des gorges du Verdon, les Skyliners, funambules modernes, repoussent les limites de l’équilibre. Mais ici, dans les fjords norvégiens le jeu n’est pas sans conséquences. “ Il est venu me confier qu’il avait si peur…puis il a commencer à marcher sur la ligne”. Julien et Tancrède, inséparable même dans le doute ont posé leurs baudriers. Ils comptent bien voler de la highline.

Réservation obligatoire par mail auprès d’Allibert Trekking g.neveu@allibert-trekking.com ou du Vieux Campeur cinema-montagne@auvieuxcampeur.fr

Laisser un commentaire

neuf − 4 =