Les réseaux sociaux, l’outil indispensable pour les opérations écorresponsables

Les réseaux sociaux et facebook tout particulièrement sont devenu l’arme ultime pour mobiliser les citoyens dans les campagnes de ramassage des déchets. En Ile-de-France, à Fontainebleau notamment, mais aussi, à Paris, Marseille… de nombreux groupes de bénévoles multiplient spontanément les rassemblements dans l’unique but de ramasser les déchets renforcant ainsi les moyens officiels des Départements et autres ONF.

Dans l’agenda de la TL²B, on ne cesse d’ajouter des dates d’opération dont certaines ont permis de dépasser tous les reccords de ramassages. Ainsi, à Sénart (91), le 07/02, c’est plus de 7 tonnes qui ont été collectés en bords de route ! Le 12 mars, c’était les Lion’s Club de Seine et Marne qui organisaient le nettoyage de plus de 1000 km de routes !

Même les vététistes de Fontainebleau s’y sont mis ! Depuis 2015, le collectif facebook Une petite marche pour une grande démarche qui organise chaque mois une journée de ramassage dans le pays de Fontainebleau ne cesse de croître ! Leurs opérations mobilisent de plus en plus de monde et ont même été relayées sur TF1. Il faut dire qu’à Fontainebleau (comme à Sénart) la situation est catastrophique. Le Bilan 2015 de l’observatoire de la forêt de Fontainebleau ne laisse aucun doute sur l’augmentation du volume des déchets abandonnés en forêt, et ce d’autant que de leurs côtés, les déchetteries de la région rendent leur accès de plus en plus contraignant !

De son côté, l’ONF renforce ses moyens de lutte contre les contrevenants allant jusqu’à installer des pièges photographiques,obtenant aussi des condamnations exemplaires (jusqu’à 1500 € d’ammende et 4 mois de suspension de permis voiture) pour les multi-récidivistes !

Laisser un commentaire

deux × cinq =