Les wearables dans le sport et fitness

SPORALTEC était présent au mois de janvier au salon des technologies de Las vegas. L’équipe à son retour à produit un rapport très intéressant, dont je vous propose un extrait sur les sport Outdoor.

Un grand merci à Pierre Emmanuel DANGER pour la réception et la transparence de ces données.

Quelques chiffres :

– Ventes : Le marché du fitness connecté connait une forte croissance depuis ses débuts. Il
représente aujourd’hui $14 Milliards de CA, et est estimé à $26 Milliards en 2017.

– Usages : l’utilisation des applications de suivi de l’hygiène de vie et de ses efforts physiques a augmenté de 62% en 2014. C’est une croissance 87% plus rapide que la moyenne (par
rapport aux autres catégories d’applications).

– Part de marché : il y a aujourd’hui plus de 31 000 applications de fitness et suivi de l’hygiène
de vie disponibles sur iTunes, contre 4000 en 2010.

Les montres et trackers d’activité

Le marché des bracelets connectés et autres trackers d’activité est impressionnant d’homogénéité. La plupart des marques proposent des produits totalement identiques en termes de fonctionnalité, reliés à leur plateforme de traitement des informations respectifs.
Même les capteurs à LEDs, qui permettent de mesurer d’une manière assez précise le rythme
cardiaque, sont présents chez de nombreuses marques.
Le nombre grandissant de montres connectées fait comme prévu de l’ombre aux trackers d’activité, qui se spécialisent dans des sports spécifiques, telles que les montres Garmin.

Quelle utilité pour les trackers d’activité aujourd’hui ?

Malgré ces chiffres alléchants, il reste une grande inconnue sur l’utilité de ces objets puisque d’après certaines études, 90% des personnes qui en achètent un ne s’en servent plus au bout d’un an.
Un marché en particulier semblait dans le giron de la plupart des marques, celui des programmes de santé des entreprises. Aux Etats-Unis, les entreprises sont bien plus impliquées auprès de leurs employés en termes de santé. Les fabricants de trackers d’activité semblent y voir là un gros potentiel puisque presque tous proposaient une solution B2B.

Et dans le futur ?

De l’avis de tous, la valeur d’usage pour l’utilisateur réside dans le traitement qu’il pourra être fait de ses données pour lui faire des recommandations d’entrainement.
Ces recommandations peuvent prendre différentes formes selon l’objectif de l’utilisateur :
– Améliorer la santé de ses employés (GARMIN, Fitbit)
– Proposer un coaching personnalisé en fonction de ses objectifs (Under Armour)
– Réduire les risques de blessure (les équipes professionnelles)
Comme dans de nombreux autres domaines, c’est de moins en moins l’objet qui amène de la valeur, mais la maitrise et l’analyse des données qu’il collecte.

Source rapport Sporaltec.

Laisser un commentaire

vingt − 12 =