L’Everest s’equipe en RECCO

Durant la saison à venir, le système de secours en avalanche RECCO sera disponible au Camp de base de l’Everest et dans la zone des Annapurnas:
Cet équipement de recherche en avalanche équipera également les compagnies d’hélicoptère de Katmandou.


Il y a deux ans, une avalanche emportait 16 sherpas sur la voie normale de l’Everest, dans la cascade de glace du glacier Khumbu.
Cette année, deux guides locaux et des organisations de secours seront présents au camp de base équipés de détecteurs Recco.

La Népal Mountaineering Instructor Association, NMIA, aura un détecteur RECCO au Camp de base de l’Everest et un autre sera opérationnel a Kathmandou au travers des compagnies d’hélicoptères opérant dans la région.

La formation des guides NMIA a été effectuée par le célèbre guide Anselme Baud, instructeur a l’ENSA (Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme).
La formation a eu lieu l’année passée et une cinquantaine de guide sont équipés de réflecteurs Recco afin d’être trouvables en cas d’avalanche.

Par ailleurs, le secouriste Suisse de Zermatt, Bruno Jelk, a formé 12 secouristes népalais au sein de la compagnie d’hélicoptères Simrik Air a Kathmandou incluant la manipulation de détecteurs RECCO.

Un détecteur sera donc utilisé par Simrik Air a Kathmandou et un autre sur leur base a Pokhara, a 200km de Kathmandou dans la zone des Annapurnas, zone qui a souffert de nombreuses avalanches ces dernières années

La fondation française Yves Pollet Villard, avec son président Anselme Baud a financé 200 réflecteurs afin d’équiper les guides et porteurs travaillant sur les expéditions de la région et leur permettre d’être recherchés en cas d’avalanche.

L’ambition de la NMIA et du groupe entrainé par Bruno Jelk est d’équiper toutes les expéditions commerciales de réflecteurs RECCO, leur donnant une chance en cas d’avalanche, pour un poids de seulement 4g

“Ce développement est très intéressant pour Recco, et montre que notre système de secours a des possibilités d’application plus large que les seules zones de ski et de freeride » explique?
Johan Sauer, VP RECCO AB.

www.recco.com

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.