L’Himalaya : un grand dépotoir?

Le Népal a déclaré 2011, l’année internationale du tourisme pour son pays et cherche à doubler le nombre de visiteurs à 1 million par année. Mais les petits villages visités par les touristes lors de l’ascension de l’Himalaya n’ont pas de système de traitement des déchets et les montagnes de cannettes de bière, de bouteilles et de sacs de plastique se multiplient tout au long du parcours.

Lire l’article (en anglais)

Laisser un commentaire

treize − 5 =