L’Himalayan Database d’Elizabeth Hawley bientôt en accès libre

L'Himalayan Data Base en accès libre à partir de novembre 2017

La plus grande et plus complète base de données sur les ascension et expéditions en Himalaya s’appelle l’Himalayan Database. Elle a été initiée par la non moins célèbre Elizabeth Hawley.

L'Himalayan database sera accessible à tous gratuitement à partir de novembre 2017 !Click to Tweet

L’information a été divulgué par l’actuel responsable Billi Bierling sur son blog

L’himalayan Database sera en accès libre pour le grand public à partir de novembre. Cela signifie que vous pourrez télécharger gratuitement et l’actualiser deux fois par an. Pour ceux qui voudraient en savoir plus en ce qui concerne les voies, les alpinistes ou les chiffres de l’Himalaya du Népal, ce registre est d’une valeur inestimable. Gracias Miss Elizabeth Hawley pour l’avoir initié en 1963 !

La genèse de la base de données

C’est en effet peu de temps après les premières ascensions des géants de la planète que cette base de donnée a été initiée. Et pendant longtemps Elizabeth Hawley officia comme juge informelle de la réalité des sommets proclamés.

A 93 ans, Miss Hawley est aujourd’hui à la retraite. Depuis 2016, c’est la journaliste allemande Billi Bierling qui a repris le flambeau. Elle est épaulée par une équipe constituée du nepalí Jeevan Shrestha, du français Rodolphe Popier, de l’allemand Tobias Pantel, et de l’américain Richard Salisbury pour la partie technique.

L’American Alpine Club se charge de publier une version imprimée

Voici la définition que l’on peut lire sur le site de www.himalayandatabase.com:

La Himalayan Database est une compilation des registres de toutes les expéditions qui ont gravi les montagnes de l’Himalaya népalais. La base de données s’est constituée grâce aux archives des expéditions tenues par Elizabeth Hawley, une journaliste installée à Katmandou depuis de nombreuses années. La base a été enrichie par les informations recueillies dans les livres, revues d’alpinisme et correspondances entre alpinistes. 

Les informations sont sélectionnables par sommet, alpinistes, expéditions, nationalité, saison, ratios et causes de mortalité entre autre. 

Un travail de fourmi pour une œuvre dantesque

La Himalayan Database est l’œuvre majeure de Miss Elizabeth Hawley, une personnalité unique et particulière qui n’a jamais gravit une montagne. Elle est cependant très respectée par la communauté alpine. Elle a passé des décennies à tenir ce registre des ascensions.

Elizabeth Hawley est née à Chicago le 9 novembre 1923 et est diplômée avec les honneurs de l’Université du Michigan. Elle a commencé à travaillé en 1946 comme reporter d’investigation pour la revue Fortune de New York. Ce travail l’a amené a voyager aux Etats-Unis, au Canada et au Brésil.

Elle quitte Fortune en 1957 pour un tour du monde de deux ans qui l’emmène en Europe de l’Est, en Union Soviétique, au Moyen Orient (Turquie, Israël, Iran…) au Sud et Sud-Est asiatique (Népal entre autre) et au Japon, avant de rentrer aux Etats-Unis en traversant le Pacifique. C’est en 1960 qu’elle décide de s’installer à Kathmandou.

Elle y sera la correspondante pour les revues Time et Life, et pour l’agence Reuters en 1962. C’est en couvrant l’expédition américaine de 1963 à l’Everest qu’elle découvre vraiment le monde des alpinistes. L’expédition permettra l’ascension de l’arête Ouest de l’Everest ainsi que la première traversée de la montagne avec la descente par le col Sud de Tom Hornbein et Willi Unsoeld.

Depuis lors, ce sont des milliers d’alpinistes qui furent interviewés par Miss Hawley tenant à jour des chroniques sans pareil durant cinq décades.

En 2008, le français François Damilano, baptisera un pic de 6182m de la région du Dhaulagiri de son nom.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.