L’ours peut tuer… comme en Roumanie

En Roumanie un homme a été tué et deux autres personnes  blessées. Cette situation n’est pas nouvelle… Malheureusement !

Comme toujours en pareil cas, les associations environnementalistes françaises, telles que WWF, FERUS, ADET-Pays de l’ours ou le FIEP sans parler de FNE et autres groupuscules, vont, au mieux, se taire, ou bien nous expliquer que c’est la faute de l’homme, que c’est un comportement normal d’ours et que dans tous les cas, l’ours est craintif.

Cette situation largement dénoncée depuis plusieurs années par les associations de l’ADDIP hostiles aux introductions d’ours en se référant à d’autres cas en Roumanie, Slovénie, Russie, Espagne et dans nos registres français d’état civil lorsque le motif de la mort est mentionné. Mais il faudra sans doute un mort en France pour que tout le monde comprenne que l’ours n’est pas un animal pacifique, si non, il ne serait pas enfermé dans les parcs animaliers, et que le risque potentiel n’est pas à sous-estimer.
Bien entendu, on nous expliquera que tout va bien en Roumanie et que la cohabitation est parfaite.

Néanmoins, qui peut accepter la mort d’un homme au profit d’un ours ?

En savoir plus….

Laisser un commentaire

12 − 10 =