L’Outdoor un marché toujours en croissance

Le salon Outdoor Show de Friedrischafen vient de fermer ses portes ce weekend, nous avons pu y découvrir toutes les nouveautés disponibles au printemps été 2016. Les organisateurs du salon doivent être heureux à la vue du franc succès de cette nouvelle édition. Le salon a accueilli bien plus de stands et nous étions bien nombreux à arpenter les allées. Nous avons beaucoup de passion et d’émotions à faire partie de ce marché de l’outdoor.

Ce dynamisme apporte des opportunités, comme le e-commerçant Snowleader qui ouvrira en octobre prochain une boutique sur Annecy. Né en 2008 ce site internet a toujours su innover pour offrir un choix important dans ses produits et des services personnalisés. Cette première boutique sera-t-elle un essai que Thomas Rouault, créateur de Snowleader, voudrait pérenniser ?

L’outdoor, sport hors stade, est déjà influencé par les jeux olympiques de Rio de 2016. C’est ainsi que les collections se parent de vert et de jaune pour célébrer le Brésil.

La mondialisation de ce marché créée aussi des faiblesses, la hausse du dollar de 20% se répercutera également sur les prix de vente. Certaines entreprises qui auront privilégié l’Europe seront peut-être avantagées. Combien d’entreprises à la vue de leurs résultats, pourront absorber cette si soudaine et brutale hausse ?

Que penser de la publicité de Quechua sur un sac à dos au prix de vente de 2.95 € garantie 10 ans. Certes ce produit n’a rien de technique ! Lorsque l’on peut voir avec quelle pugnacité les services de R&D des grandes marques de sport recherchent à améliorer le confort, le poids de nos sacs à dos tout en respectant désormais des constructions avec une empreinte carbone la plus faible. Nous sommes en droit de nous demander si ce sac ne discrédite pas des marques toujours soucieuses de nous délivrer les meilleures recettes. Nous pourrions étendre ce discrédit sur les personnes qui assemblent ce sac, quelle est alors la valeur de leur travail dans un prix si ridicule ?!

Ce marché qui nous fait vibrer est aussi un précurseur dans la lutte au gaspillage, dans une nouvelle façon de consommer pour certaines marques, ce sont également des décisions importantes dans la façon de construire les produits, un impact toujours plus minimaliste pour notre planète. Soyons les héritiers, dans nos choix, de ces valeurs si délicatement développées. Nous découvrirons ensembles dans les prochains jours les produits qui feront votre été 2016.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.