Mangez salé et ne buvez pas trop pour éviter l?hyponatrémie

Oui, le titre de cet article est un peu bizarre et va à l’encontre des messages nutritionnels que l’on entend fréquemment ! Manger salé ? Ne pas boire trop d’eau ? Et puis, c’est quoi l’hyponatrémie ?

Cet article est un complément de l’article sur l’hydratation que j’ai écrit il y a peu de temps et dans lequel j’avais déjà mentionné l’importance des sels minéraux pendant un effort. Nous allons aujourd’hui voir cela un peu plus en détails et nous intéresser principalement au rôle du sodium.

Ce n’est pas un sujet très abordé pour la randonnée, mais qui l’est pour des sports comme la course à pied ou le triathlon par exemple. Pourtant, cela vaut le coup de se pencher sur le problème pour certaines randonnées.

Cet article est le résultat de recherches que j’ai effectuées et qui sont venues compléter ce que je connaissais déjà sur le sujet. Je vous ai mis à la fin quelques références bibliographiques que j’ai utilisées si cela vous intéresse d’aller plus loin. J’ai essayé de faire un article relativement simple et vulgarisé sans rentrer trop dans les détails physiologiques.

Le but est ici de vous faire connaître l’hyponatrémie (j’explique plus loin ce que c’est) et de questionner la nécessité d’apports en sodium pour certaines randonnées.

Plus d’infos

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.