Manu Lopez libère FFF, le projet de Supermanjoc et propose 9a !

Equipée par Philippe Laperne et Eric Siguier en 1994, ‘Flesh for fantasy’ plus connue sous le nom de ‘FFF’ a été essayée par les meilleurs de l’époque, notamment le local Didier Raboutou au temps où il faisait encore de l’escalade sérieusement (non je n’ai pas dit au temps des dinosaures…).

Nichée au milieu du secteur face Nord haut-niveau de St-Antonin Noble-Val (82), ‘Supermanjoc’ (une bonne vingtaine de voies dans le 8ème degré), ‘FFF’ remonte sur une trentaine de mètres un dévers très raide.

A la fin des années 90 et début des années 2000 la terreur du Sud-Ouest, le discret falaisiste toulousain Eric Siguier avait repris le flambeau s’y était aussi énormément investi (des centaines d’essais), mais pourtant très en forme et très proche en 2003 il n’avait pu concrétiser…

Depuis plus rien, la voie restait non-libérée et était considérée comme un des challenges d’escalade sportive extrêmes du Sud-Ouest…Jusqu’au printemps dernier où le très fort falaisiste pyrénéen exilé à Toulouse Manu Lopez débutait le défrichage et le travail, qui aboutissaient ensuite à de très bons essais cet automne. Shawn Raboutou, le fils de Didier s’y est aussi essayé l’été dernier et était assez proche de l’enchaînement avant de devoir s’arrêter faute de temps et rentrer aux US pour la rentrée des classes.

Cela commençait à se préciser pour la première cette année, et Manu a réussi à enchaîner cet après-midi au 3ème ssai de la journée ! Marquée par une furieuse section bloc dans son début avec une terrible succession d’inversées à remonter les pieds à plat dans un dévers fortement marqué, ‘FFF’ rejoint ensuite la voie mitoyenne ‘L’arbousier’ (8c) pour un final rési marqué par un dernier pas de bloc aléatoire avec une verticale plate à tenir.

Voici la réaction à chaud de Manu :

‘ Pour moi c’est un cran au-dessus de tout ce que j’ai fait en escalade jusqu’alors, donc proposer 9a me semble pas volé vu l’investissement que j’y ai consenti et la forme que j’ai actuellement (ndlr : depuis le début du mois, Manu a réalisé ‘Madam croché’ 8c/c+ à Rodellar, ‘La rubia’ 8c+ à Villanueva del Rosario et ‘Kalliste’ 8c à Archidona au 1er essai…). Les prochains répétiteurs affineront. J’ai effectué 5 jours cette année et pas moins de 25 journées en 2014, soit une centaine de montées en tout ! L’an dernier je tombais au crux pour saisir l’inversée loin main droite, mais même si je ne faisais qu’un repos je ne pensais pas enchaîner tant le mouvement me semblait extrême dans l’enchainement.

Cet hiver je me suis entraîné dans le but d’être en forme pour juin afin de la faire avant les grosses chaleurs de l’été. La deuxième séance de 2015, j’ai enfin tenu cette inversée donc j’ai su que je pouvais faire la voie. Là c’est la troisième séance de la semaine après lundi et mercredi et chaque essai je gagnais un mouvement supplémentaire. Je la fais aujourd’hui au 3ème essai de la journée en passant à l’arrache dans la section du bas. J’arrive à retrouver mon souffle, basculer en conti et enchainer la fin. Le crux de 5 mouvements sur les inversées dans le bas tourne pour moi autour du 8A bloc, c’est assez spécifique demandant des qualités de biceps et de gainage pour arriver à être haut et remonter ces inversées sans les subir. On a filmé mes essais aujourd’hui donc un montage verra le jour prochainement.’

Photos : coll. Sylvain Thiabaud

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.