Maurice Herzog : ‘L’Annapurna a changé ma vie’

Il y a 60 ans jour pour jour, l’expédition française menée par Maurice Herzog atteignait le sommet de l’Annapurna (8091m). L’ancien ministre des Sports, 91 ans, s’en souvient encore parfaitement.


3 juin 1950, 14h. Pour la première fois de l’histoire, l’Annapurna et ses 8091m sont vaincus. Deux Français atteignent le sommet : Maurice Herzog et Louis Lachenal, qui dès lors, seront considérés comme des héros des temps modernes. La photo de Herzog brandissant le drapeau français fait la Une de ‘Paris Match’ et les ventes permettent au magazine de se sauver de la faillite. Mais les deux hommes doivent payer un lourd tribut à cet exploit : leurs doigts et leurs orteils,  complètement gelés, doivent être amputés durant la descente.
Si Louis Lachenal est décédé cinq ans plus tard, Maurice Herzog a lui entamé une carrière politique de premier plan, qui l’a conduit, entre autres, au secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports (1958-1965) et à la mairie de Chamonix (1968-1977). Aujourd’hui âgé de 91 ans, Maurice Herzog, qui partage sa vie entre Neuilly-sur-Seine et Chamonix, est revenu pour nous sur cette expédition qui a changé sa vie.


En savoir plus….


Photo de Maurice Herzog (C.Larcher/CWN/Kairn.com)

Laisser un commentaire

13 − 1 =