MBF- Mountain Biker Foundation – veut faire reconnaîtr​e la liberté de pratique du VTT

Il y a quelques semaines nous avions abordé la difficile cohabitation des grimpeurs au sein d’espaces forestiers avec les différentes catégories d’usagers du deux roues non motorisé. Ceux-ci sont interdits dans le massif forestier domanial sauf sur les chemins de plus de 2m50 de large et sur les sentiers balisés pour le vélo. Mountain Bikers Foundation (MBF) lance la campagne ‘Non au VTT interdit – Respectons les Libertés, Je m’engage pour un VTT responsable’ et met à disposition sur son site un outil de veille des interdictions dont les résultats sont présentés sur la ‘carte des points noirs’. MBF invite les pratiquants d’une part à alimenter cet outil, d’autre part à mettre en œuvre des actions d’aménagement et d’entretien de sites de prartique.
 
Les problèmes principaux avancés pour limiter, voire interdire, la pratique du vélo tout terrain sur certains sites sont :
– les impacts sur l’environnement (érosion, destruction d’habitats, faune, flore…),
– la cohabitation sur les sites et itinéraires (conflits d’usage et risque d’accident),
– la responsabilité des propriétaires,
 – la réglementation.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

quinze + dix-huit =