Menace sur la neige et les glaciers des Pyrénées

Le réchauffement climatique a fait perdre au massif quinze jours d’enneigement en quarante ans. Diminués de 85 % depuis 1850, les glaciers pourraient avoir totalement disparu en 2050.

Cette année encore, la neige s’est fait attendre dans les stations. Effet du réchauffement climatique ? La température moyenne a augmenté d’1,1 degré dans le massif des Pyrénées, depuis 1900.

Comme les pôles, les massifs montagneux sont des espaces particulièrement sensibles aux changements climatiques. Depuis un an, l’Observatoire pyrénéen du changement climatique étudie ces évolutions pour donner les moyens aux milieux socio-économiques de les anticiper. D’ores et déjà, des changements sont visibles. Entre 1971 et 1993, l’INRA a constaté une remontée des espèces végétales de trois mètres et de 64 mètres pour les espèces forestières. Dans le vignoble catalan de Banyuls, les vendanges arrivent en moyenne 15 jours plus tôt qu’autrefois depuis les années 90. Plus gênant pour l’industrie touristique, entre 1971 et 2008, l’enneigement a diminué de dix à quinze jours en moyenne montagne (référence 1 400 mètres).

En savoir plus….


Photo : Sondage vapeur sur le glacier de la Maladeta (Espagne – Asso. Moraine)

Laisser un commentaire

quatre + 7 =