Émile Allais, le père du ski français, s’est éteint cette nuit

Émile Allais est décédé cette nuit dans sa 101e année. Il était hospitalisé depuis plus d’une semaine à Sallanches, en Haute-Savoie.


Né en février 1912 à Megève (Haute-Savoie), Emile Allais était considéré comme le pionnier de l’or blanc en France, le père du ski français. En près de 100 ans, le fils du boulanger de Megève, a tout inventé, laissant sa trace dans les montagnes du monde. Retour sur les sept vies d’Émile Allais, légende du siècle qui, paradoxalement, aura mis du temps avant d’être reconnu à Megève !


LE CHAMPION : un palmarès XXL


A 20 ans, après avoir dominé tous les gamins de Megève lors de la Coupe du bon skieur, il est sélectionné en Equipe de France en 1932. Le début d’une carrière XXL, il devient le premier médaillé tricolore aux Mondiaux de Mürren (1935 ; argent descente et combiné). Il enchaîne en décrochant la première breloque française aux Jeux d’hiver à Garmisch (bronze en combiné) alors que le ski alpin entre au programme olympique sous les yeux d’Adolph Hitler. Troisième, ‘peut mieux faire’ pensent les Mégevans. L’année suivante à Chamonix, il signe un triplé en or (slalom, descente et combiné) lors des premiers championnats du monde en France. En 1938, il obtient encore l’or en combiné et l’argent en descente et slalom…

En savoir plus…..

Laisser un commentaire

2 × 3 =